1 Gramme de sel dans un comprimé de doliprane effervescent!


Le sel est souvent montré du doigt lors des traitements de l’hypertension ou la prise de corticoïdes. Mais savez-vous que le sel en consommation excessive favorise l’excrétion du calcium, ce qui pose des soucis en cas de risque d’ostéoporose (Et oui, mesdames!). L’excès de sel est également un facteur de risque de cancer de l’estomac.

 

Mais avant tout qu’est ce que le sel en fait?

Le sel est constitué principalement de chlorure de sodium (NaCl) mais il contient également, en faible proportion, d’autres minéraux (magnésium, iode, fer…) lorsqu’il n’est pas raffiné (transformé par l’Homme). Il est  facilement reconnaissable car de couleur grisâtre.
Raffiné, il est tout blanc et a perdu de ses minéraux. Il peut être enrichi ensuite en iode ou en fluor par l’industrie alimentaire.
sel3

Utilisé depuis des millénaires pour conserver et assaisonner les aliments, le sel peut avoir deux origines :

  • marine : il est alors obtenu par évaporation d’eau de mer ;

 

  • fossile : présent dans le sol sous forme de gisements, le sel est alors dit « gemme ».

 

Différentes sortes de sel:

 

La est la mince couche de cristaux blancs qui se dépose en surface dans les marais salants. Elle est généralement récoltée à la main. Elle est ensuite égouttée puis séchée naturellement au soleil pendant de longs mois. Ses cristaux sont plus gros que ceux du sel fin, mais plus fins que ceux du . Son goût aussi est plus délicat. On l’utilise en fin de cuisson sur une viande, des tomates à la croque-au-sel, etc.

Il existe également le , qui est du sel compacté sous forme de gros cristaux. Il permet de saler l’eau des pâtes ou des soupes, de préparer les croûtes de sel, etc.

Le sel fin, lui, est du sel séché et broyé plus ou moins finement. C’est le sel que l’on utilise traditionnellement en cuisine, et que l’on présente à table, dans une salière.

 

Recommandations nutritionnelles

 

La réduction de l’apport en sel constitue un objectif phare des Programmes Nationaux Nutrition Santé successifs. Le PNNS 3 (2011-2015) fixe ainsi un objectif de diminution de la consommation de sel dans la population pour atteindre en 2015 une consommation moyenne de :

  • 8 g/jour chez les hommes adultes ;
  • 6,5 g/jour chez les femmes adultes et les enfants.

Cet objectif constitue une étape intermédiaire de l’atteinte de l’objectif fixé par l’Organisation mondiale de la santé qui recommande une consommation maximale de sel de 5 g/j.

sel2

5 grammes, ce n’est pas beaucoup quand on pense qu’on va retrouver 1 gramme de sel dans un comprimé de DOLIPRANE effervescent.

 

 

 

En fait, tous les comprimés effervescents contiennent en proportion variable du sel! Donc faites attention si vous prenez 4 comprimés de doliprane ou autre paracétamol effervescent; 1 comprimé de vitamine C le matin et 1 comprimé de citrate de betaïne pour digérer!

Dans la composition, vous ne verrez pas la quantité de sel directement mais le taux de sodium.

 

CONVERTISSEUR SODIUM/SEL:

 

sodium X 2,54 = SEL

Doliprane effervescent: 408 mg de sodium soit 1 g de sel

Efferalganmed effervescent: 370 mg de sodium

Dafalgan effervescent: 370 mg de sodium

sel

Alors faites attention si vous présentez une hypertension artérielle, une ostéoporose…ne consommez pas de manière journalière des médicaments effervescents: préférez les médicaments en comprimés secs!

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *