Chez les tout petits!


Pourquoi mon enfant a des coliques et toujours le nez qui coule?

C’est logique, ne nous alarmons pas! De 0 à 3 ans, votre enfant va au fur et à mesure faire son immunité! A la naissance, le nouveau né ne possèdent pas de bactéries dans son tube digestif qui lui permettent de bien digérer et de se protéger. Des bactéries vont coloniser son tube digestif dès les premières heures de vie et il va acquérir sa flore digestive au fur et à mesure des années par rapport à ce qu’il va manger et par rapport à l’environnement qu’il va côtoyer! En attendant, il aura peut être du mal à digérer, d’où les coliques (surtout chez les enfants nourris au lait industriel) et il sera toujours plus ou moins enrhumés!

Que peut-on faire pour ses petits bouts de choux? On ne va tout de même pas, en tant que mère attentive et dévouée les laisser lutter seul contre ces désagréments? Non, voilà ce que l’on peut faire pour les aider:

 

Armes anti-coliques

 

* le mieux serait de pouvoir l’allaiter le plus longtemps possible ainsi on lui transmet le meilleur (un lait de qualité contenant tout ce dont il a besoin!) mais je sais, ce n’est pas toujours facile!

 

En passantallaitement, il y a un très bon livre pour toutes les mères qui veulent allaiter: « L’allaitement de Marie thirion ». On me la offert pour mon fils et c’était un cadeau très utile avec le meilleur des conseils que l’on m’a donné: « N’écoute ni ta mère, ni ta belle mère, ni la voisine ni les collègues, lit le livre et agit comme tu le ressens et ça ira tout seul! » Effectivement, ça a marché. Ne pas se stresser et faire comme on le ressent est la clé de la réussite!

Si on utilise un lait industriel qui essaye à tout prix de calquer la composition du lait maternel, moi j’utiliserais plutôt un lait biologique. On veut le meilleur pour nos petits non? (marque Hipp, Picot…)

*On peut, pour les aider à mieux digérer, leur donner des probiotiques (des bactéries vivantes qui les aideront à mieux digérer) type Biogaia, Lactibiane ou Ergyphilus.

 

ergybiogaia

*On peut également leur donner des plantes qui aide à la digestion, la fameuse Calmosine connue depuis des lustres!

*On peut utiliser de l’homéopathie : Colocynthis 5 CH  à raison de 3 granules 3 à 6 fois par jour. (référence: http://docteur-gerardbouvier.fr/page72.html) Soit directement dans la bouche de l’enfant s’il l’accepte soit dilué dans une eau de source et là le plus simple est de diluer une quinzaine de granules dans un petit biberon d’eau et de lui en donner tout au long de la journée mais toujours en dehors des repas (1/2 heure avant ou 1 heure après les repas).

* Et en les portant d’une certaine manière, on atténue les douleurs: leur ventre collé sur notre avant bras!

portage

Il y a sûrement d’autres choses à faire mais pour le moment, il n’y a que ça qui me vient!

Stop aux nez qui coule!

 

Je crois bien que le nez des enfants coule de 0 à 4 ans par périodes!

Et oui, ils sont en contact avec des virus et des bactéries et acquièrent ainsi leur immunité! Le nez qui coule, c’est un bon moyen d’éliminer ces virus et ces bactéries qui stagnent dans les fosses nasales cherchant à pénétrer dans ces petits organismes fragiles!

Alors, l’arme absolue c’est le nettoyage de nez.

lavage

Méthodes:

 

*Nettoyer le nez d’un nourrisson de moins de six mois

Avant de commencer, lavez-vous les mains et munissez-vous de dosettes de sérum physiologique à usage unique. En effet, l’utilisation d’eau minérale ou du robinet est déconseillée, car ces eaux ne sont pas suffisamment salées et peuvent contenir des germes.

Ensuite, procédez en cinq étapes :

  1. Allongez votre bébé sur le dos ou sur le côté, et maintenez impérativement sa tête sur le côté. Cela est très important, pour éviter les risques de « fausse route » (passage involontaire de sérum dans les voies respiratoires). Si nécessaire, faites-vous aider pour maintenir votre enfant dans cette position.
  2. Placez doucement l’embout de la dosette à l’entrée de la narine située le plus haut, par rapport à la position de votre bébé.
  3. En appuyant sur la dosette, introduisez entièrement son contenu dans la narine. En même temps, fermez la bouche de votre enfant, afin que le sérum ressorte par l’autre narine avec les sécrétions nasales.
  4. Attendez que votre bébé ait dégluti correctement.
  5. Essuyez son nez à l’aide d’un mouchoir jetable.

Répétez cette opération pour l’autre narine :

  • en utilisant une autre dosette ;
  • en couchant votre bébé et en lui tournant la tête de l’autre côté.

Le lavage de nez est préférable à l’utilisation d’un mouche-bébé

Un mouche-bébé est un appareil employé pour aspirer les mucosités, fluidifiées auparavant avec du sérum physiologique. Toutefois, ce système est reconnu comme moins efficace que le lavage de nez, car il débouche moins bien.

*Laver le nez d’un bébé à partir de six mois

 

Après l’âge de six mois, les lavages de nez avec des dosettes de sérum physiologique sont toujours aussi bénéfiques. Procédez de la même façon que pour un nourrisson plus jeune.

Si vous le souhaitez, vous pouvez aussi utiliser un pulvérisateur contenant une solution de nettoyage ; les solutions salines (contenant du sel), par exemple à base d’eau de mer sont adaptées au petit enfant. Sachez que l’emploi de sprays ou solutions nasales contenant des vasoconstricteurs est proscrite avant l’âge de 15 ans. En effet, avant cet âge, ces médicaments peuvent avoir des effets secondaires graves.

Si vous employez un spray, appliquez les conseils suivants :

  • réalisez des pulvérisations sans pression trop forte ;
  • nettoyez l’embout du flacon à l’eau chaude après utilisation, et réservez le flacon à l’usage personnel de votre enfant.

Par ailleurs, quel que soit le produit choisi, laver le nez d’un enfant de cet âge peut se révéler difficile lorsque celui-ci bouge beaucoup. Si vous êtes seul(e), vous pouvez maintenir votre bébé selon la technique suivante :

  1. Asseyez-vous sur un lit, jambes allongées.
  2. Placez votre enfant entre vos jambes, en positionnant sa tête au niveau de vos cuisses et ses bras sous vos cuisses.
  3. Tournez la tête de votre bébé sur le côté, puis nettoyez son nez comme indiqué plus haut.

 

Un peu barbare, après on s’étonne que les enfants ne veulent plus de lavage de nez ! Moi je préconise la manière douce!  On continue allongé ou en position assise avec tête penchée sur le côté mais avant on fait le lavage de nez à Doudou pour que tout le monde essaye, on fait une petite chanson pour détendre et on félicite chaleureusement après la technique accomplie! ouah! Tu es un champion(ne) du lavage de nez, je vais le dire à toute la famille. c’est vraiment très bien, je te félicite!

*Le nettoyage de nez lorsque votre enfant sait se moucher

 

Pour lui apprendre à se moucher , montrez lui comment on sent des odeurs (on aspire) et comment on fait s’envoler un mouchoir en papier devant son nez en soufflant! Quand votre enfant est capable de se moucher, vous pouvez toujours lui laver le nez avec du sérum physiologique ou une solution à pulvériser (sans vasoconstricteurs). À partir de ce moment, le lavage est facilité, car l’enfant peut participer activement à l’évacuation des mucosités en se mouchant.

Procédez selon les étapes suivantes :

  1. Demandez à votre enfant de s’asseoir et d’incliner sa tête sur le côté.
  2. Introduisez l’embout de la dosette ou du spray dans sa narine la plus haute, par rapport à sa position. Effectuez alors une instillation de sérum physiologique, ou une pulvérisation courte.
  3. Dites à votre enfant de se moucher fort.
  4. Répétez l’opération dans son autre narine, après lui avoir demandé de pencher la tête de l’autre côté.
  5. Demandez-lui à nouveau de se moucher fort.
 Alors à vos pipettes et à vos spray! mais ne lâchez pas l’affaire, c’est trop important!
Vous trouverez des dosettes de sérum physiologiques et des sprays d’eau de mer à tout les prix en supermarché ou en pharmacie. Vous pouvez prendre également le Prorhinel mais que quand bébé est bien encombré car ce produit contient en plus un antiseptique et un fluidifiant.
prorhinel
  • Agence nationale du médicament et des produits de santé (ANSM). Point d’information. Site internet : ansm.sante.fr. Paris ; 2011 [consulté le 24 septembre 2013]
  • Mpedia. Nez qui coule, des solutions simples pour un problème fréquent. Site internet : mpedia.fr. Amiens (France) ; 2013 [consulté le 24 septembre 2013]
  • Haute Autorité de Santé (HAS). Recommandations bronchiolite. Site internet : has-sante.fr. Paris ; 2013 [consulté le 24 septembre 2013]
  • Canadian Family Physician – Le Médecin de famille canadien. Saline nasal irrigation. Site internet : cfp.ca. Mississauga (Ontario) ; 2003 [consulté le 24 septembre 2013]

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *