Stop aux allergies


Quand le printemps arrive, les fleurs font leurs apparitions, les feuilles des arbres pointent le bout de leur nez, le temps devient plus chaud mais également plus sec. Malheureusement, c’est également la saison pour le retour des allergies pour bon nombre d’entre vous ! Les réactions de votre système immunitaire face à des éléments considérés comme extérieurs et dangereux (pollens, plantes, acariens, poils de chats, aliments…) peuvent parfois être surprenantes mais en tout cas souvent particulièrement gênantes ! (larmoiements, nez qui coule, peau qui gratte…)

 

allergie

Outre la désensibilisation qui peut être proposé par l’allergologue, si les symptômes deviennent chroniques et handicapants, nous allons voir ensemble les traitements proposés (sans ordonnance) pour limiter ces désagréments.

 

Conseils utiles :

 

Si vous pouvezallergies2 et que vous savez à quoi exactement vous êtes allergiques, il sera logique d’éviter ces éléments. Par exemple, on évite de se frotter au chat de la voisine quand on est allergique aux poils de chat, on fuit le grenier de la mamie quand on est sensible à la poussière et on fait attention aux restaurants lorsqu’on est allergique aux crustacés, on prépare sa peau au soleil si on fait régulièrement des allergies solaires !

 

En ce qui concerne l’allergie aux pollens, le plus sûr moyen de le prévenir serait d’éviter tout contact avec le pollen. Mais ceci n’est guère réalisable en pratique.

Alors voilà quelques recommandations pendant les périodes de production du pollen :

  • promenez-vous ou faites du sport pendant, ou juste après la pluie, lorsque l’air contient beaucoup moins de pollen (I’m running’ in the rain ! ça peut être sympa !)
  • évitez les balades dans la campagne durant la floraison ;
  • portez des lunettes de soleil à l’extérieur pour éviter le contact des pollens avec vos yeux ;
  • aérez votre habitation brièvement et en l’absence de vent ;
  • dormez en gardant la fenêtre fermée ;
  • essayez de planifiez le calendrier et le lieu de vos vacances, de manière à éviter les périodes de floraison Cf calendrier des pollens sur : pollens.fr

 

 

Les traitements classiques

 

* En comprimés:

 

Ce sont tous les anti-allergiques également appelés plus scientifiquement les anti-histaminiques. Les antihistaminiques H1 bloquent la production d’histamine, une substance qui joue un rôle majeur dans le déclenchement des réactions allergiques.

La LORATADINE ou la CETIRIZINE sont les molécules que vous trouverez en pharmacie dans Alairgix* : comprimé à sucer (arôme pomme) ou Dolliallergie*, Humex allergie*…

Ils sont déconseillés chez la femme enceinte, les enfants de moins de 12 ans, les insuffisants rénaux, les problèmes hépatiques et les personnes épileptiques.

Sans ordonnance, vous les trouverez en boîte de 7 uniquement et le prix diffère suivant les pharmacies (entre 3,5 et 7 €)

Pou un traitement plus long, demandez conseil à votre médecin en sachant qu’il existe de nombreux anti-allergiques remboursés.

 

 * Sprays et collyres

 

Vous pourrez trouver des sprays pour le nez à base de corticoïdes anti-inflammatoires type Humex rhume des foins*  ainsi que des collyres pour les yeux qui pleurent (Opticron*, Cromedil*… dans les moins chers car sans ordonnance mais remboursables sur ordonnance)

 

Les traitements naturels :

 

Pour tout types d’allergies :

 En cas de crise : Prendre 100 gouttes pour les adultes et 40 gouttes chez l’enfant de Ribes nigrum macerat glyceriné 1 DH : c’est des feuilles de cassis macérées et diluées dans un mélange alcool-glycérine aux propriétés anti-inflammatoires(à demander à votre pharmacien : pas cher et remboursable sur ordonnance)

Associer en homéopathie (pour ceux qui y croient !) 1 dose d’Histaminum 7 CH et 1 de Poumon histamine 9CH.

Il est également utile de faire des cures d’oligo-éléments manganèse : 1 ampoule le matin pendant 15 jours chez l’adulte et 1 jour sur 2 pendant 15 jours chez l’enfant

En prévention : 40 gouttes 2 fois par jour de Ribes nigrum macerat glyceriné 1 DH chez l’adulte et 20 gouttes 2 fois par jour chez l’enfant.

 

Pensez égaxlement au plantain qui est un anti-allergique de référence en phytothérapie. A utiliser en salade (jeunes feuilles) ou en tisane.

 

 

 

 

 

En aromathérapie : l’huile essentielle d’Estragon est l’huile essentielle de l’allergie. Le simple fait d’en respirer un flacon peut arrêter net une crise de rhume des foins. Tous les allergiques devraient en avoir un flacon sur eux, au printemps !

 

Pour les allergies respiratoires :

3 granules de Poumon histamine 9CH 3 fois par jour + 3 granules d’Allium cepa 9CH si le nez coule et/ou 3 granules d’ Euphrasia 9CH cas de larmoiements (à prendre à chaque fois que vous êtes gêné)

 

Il existe également des compléments alimentaires qui soutiennent le systéme immunitaire face aux allergies:

  • Lactibiane ALR du laboratoire Pileje. Il contient des probiotiques, de l’oignon et du romarin.
  • Polanine du laboratoie Santé verte comprenant de l’hysope, de la grande camomille, du manganèse, de la bromélaïne, du curcuma, de la livèche aux propriétés anti-inflammatoires et régulatrices.

 

Et mangez un peu plus d’oignon si possible crus dans vos salades par exemple, ça peut aider !

Allez, bon courage…

 

Sources :

Bontemps M. ; Encyclopédie de santé familiale ; Ed. Godefroy

http://eurekasante.vidal.fr/maladies/nez-gorge-oreilles/rhinite-allergique-rhume-foins.html

Raynaud F. ; Prietzel Y. ; Ma boîte à pharmacie naturelle ; Ed. Dauphin

Willem J.P ; Le guide de l’aromathérapie pour toute la famille ; Ed. France loisir

 

 

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *